Rennes, une vieille concubine

Amour et désamour pour cette ville, pour l’avoir photographiée en long, en large… Il me semble qu’il n’y a plus d’angles ou de points de vue nouveaux à partir desquels je pourrais encore la photographier. Je réalise actuellement mon 5ème livre, après « Rennes-Reflets » en 1985, « Rennes d’hier et d’aujourd’hui » 1992, « Rennes, l’intelligence d’une ville »1994, « Rennes » -Collection tranches de villes-2002, arrive « Rennes secret et insolite » (Nov. 2008).
Mais, j’ai toujours du plaisir à arpenter Rennes, je n’en suis pas lassé. C’est une ville qui bouge, change et continue d’augmenter en population et de se transformer. Animée par la vitalité de ses étudiants, par un milieu associatif et culturel actif, par des chercheurs en nouvelles technologies… Une ville qui n’est pas polluée et, qu’on en sorte en direction du nord ou du sud, la mer n’est pas loin, et puis c’est en Bretagne.Tous les Rennais s’accordent à dire que c’est une ville à dimension humaine, où il fait bon vivre…
J’aime encore porter un regard complaisant sur ma concubine, la faire valoir encore pour ceux qui la fréquentent ou la présenter à ceux qui voudraient la découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *